Regroupement familial

j'écoutai hier Christian Estrosi sur Bourdin direct (RMC) dire que le regroupement familial était devenu automatique à cause de la politique socialiste
Or si je me souviens bien ce n'est pas le parti socialiste qui a mis en place le regroupement familial mais Valéry Giscard d'Estaing. Donc pas vraiment "la gauche"...

 

Rectifications

Quelles sont les conditions pour un regroupement familial ?

il faut avoir un emploi,  une carte de séjour et un logement suffisant pour accueikllir tout le monde, du moins ce sont les conditions de cette année ainsi que vous pourrez le constater sur lesite servicepublic.fr. Donc non, cela n'a rien d'automatique, pour les étrangers d'origine non européenne.

Anecdote

Cette histoire de regroupement familial me fait songer à une personne  immigrée dont je connais bien la famille qui est venu d'abord seul en France dans les années 60 en tant que travailleur et qui ensuite a fait venir sa famille en Tunisie. Ce monsieur était, en fait d'origine italienne, naturalisé tunisien et  il avait appris à lire et à écrire dans son pays d'origine et avait été ensuite envoyé comme beaucoup d'enfants orphelins à cette époque travailler dans une colonie étrangère

 

Conditions d'embauche

Quand les recruteurs français vinrent en Tunisie - comme dans d'autres pays du Maghrebn - afin de recruter des employés dociles pour les grandes usines de Marseille Paris Sochaux, il leur fallait de la main docile, sûrement pour combattre le syndicalisme qui s'implantant dans les usines.

Les recruteurs insistaient beaucoup sur le fait qu'il ne fallait savoir ni lire ni écrire, ni parler français, Ca, et être un homme solide, etaient les seules condition pour avoir un travail. L'homme que je cite qui savait lire et écrire et connaissait la graphie européenne, mais ne parlait qu'italien et berbère -  il avait d'ailleurs été baptisé- fit semblant de ne pas reconnaître les graphes que le recruteur lui montrait sur une feuille et put ainsi être embauché en France. Quelques années suivantes grâce à la politique de gouvernement en place à ce moment là il put faire venir sa famille, dont certains sont de mes amis actuellement.

 

Questionnements

Il y a quand quand même quelques questions que je me pose : n'était-il pas prévisible qu'en faisant venir des ouvriers illettrés et en les choisissant uniquement sur ces critères nous allions arriver à ce qui est arrivé en France c'est-à-dire des gens coupés de la société intellectuelle et dont les enfants auraient de gros problèmes, problèmes qui les feraient être en but a l'ostracisme (qu'on appelle aussi racisme ) et fantasmer sur un "avant" de toute puissance merveilleux ?
La reproduction des classes sociales n'est plus un secret pour personne depuis les années 50. Il est impossible que les membres du gouvernement de cette période n'aient pas su ce qu'ils faisaient.

 

Les cassos de deuxième génération

Ceux qui accablent maintenant les "cassos de deuxième génération" devraient réfléchir au fait que ce soit notre gouvernement, et spécifiquement à l'époque le RPR,  qui ai sélectionné spécialement des gens illetres pour venir travailler en France


Je ne sais plus trop où je voulais en venir avec ce post, je souffre de mon pays et de la haine que nous entretenons les uns envers les autres alors que nous "les gens" n'avons aucune voix au chapitre et que, quelque soit le gouvernement, les politiques sont opaques et qu'on en distingue pas bien le but, qui peut se découvrir seulement à la génération suivante.

Tag(s) : #démocratie

Partager cet article