Alors ça c'est dur d'avoir à écrire un truc quand on a rien à dire...
Je n'ai rien à dire par ce que j'ai mes ragnagnas, que j'ai mal au bide et la tête en détresse...
Ai fait quand même - par acquis de conscience, une recherche sur le terme "Ragnagna".
A part un ou deux post (de mecs) qui déplorent que les femmes aient leurs "ragnagna" plus souvent qu'à leur tour, silence radio.

Réponse de la bergère au berger : si ta nana pretexte des ragnagnas plusieurs fois par mois pour refuser de faire l'amour c'est soit :
- qu'elle a un problème gynécologique ou hormonal et qu'il faut l'encourager à consulter
- que tu baises comme un lapin et qu'elle en a raz la casquette d'écarter les jambes pour toi.

Bon, après toutes ces tendres considérations, je vais manger, et me coucher tôt...
Tag(s) : #vie privée

Partager cet article