bon, ben en ce moment, ça va pas trop bien. Mais on essaye de faire avec.

Tous mes amis sont malades, ou en vacances, ou fortement alccolisés, c'est difficile à supporter. J'ai passé le week end avec R. qui en est à sa nième tentative de suicide et que j'ai logé nourri pendant le week end. Ce matin, je n'en pouvais plus, je lui avais promis de l'héberger jusquà mardi (date d'un important concert pour lui) mais en prenant rendez vous pour lui auprès d'un généraliste je me suis dégonflée et j'ai donné rendez vous dans son appartement, pas dans le mien. J'en peux plus d'avoir des gens dépressifs à la maison. Total, je lui ai donné rendez vous dans un bar, demain matin, temps pour moi de décompresser.

Jeux olympiques
Putain j'en pouvais plus des jeux olympiques... Déjà, j'ai pas la télé, je pensais que ça me protégerait, malheureusement on parle des JO sur toutes les radios. Nuit et jour. Toutes les emissions sympas ont été remplacées par des directs des jeux olympiques. On peut même plus avoir de l'information.
Bref l'autre jour, après avoir entendu Laure Manaudou sanglotter successivement sur France Info, RMC et RTL, et même sur les radios basques, je ressort un vieux poste de radio à moi qui permet d'avoir les ondes courtes. Donc j'y écoute RFI international (qui parle des jeux olympiques mais pas trop et BBC World Service (en anglais).

BBC world Service
Donc c'est le programme de la BBC Internationale, le week end il y a des pièces de théatre en radio et l'information internationale y est bien traitée.

Georgie
Je suis très inquiète en ce qui concerne les évènements en Georgie. La dernière fois que j'ai écouté France Info j'apprenais que Condolezza Rice venait en France féliciter notre président pour son action en faveur de la Georgie. Blang, le lendemain, j'achète la presse américaine et j'y apprends que C.R. est bien venue en France, mais juste pour parler à Sarko en vacances, et qu'ensuite elle a filé sur Berlin pour rencontrer Angela Merkel qui elle ne se repose pas, elle, et et allé jusqu'à Moscou pour protester.

10 soldats tués
J'ai une copine dont le fils est soldat en Afganistan. Dans sa famille, ils sont tous militaires et de droite, sauf elle, et elle se fait beaucoup de soucis pour ça. Son fils lui a écrit : les tenues sont inadaptées : par exemple, la majorité des paysages en afganistan sont composés de sable (donc jaune sable) et leurs tenues de camoufflage sont composées de taches vert foncé. Total, ils sont visible comme le nez au milieu de la figure. En outre, leurs chaussures (des genres de rangers en cuir noir) les font beaucoup souffrir. En outre, ajoutait le fils de ma correspondantes, les chars français ne sont pas adaptés au pays : les ruelles des villages sont très étroites et quand les chars y passent, ils sont obligés d'arracher les murs des habitations ce qui les fait détester de la population.

BBC World Service again
Après la mort des dix soldats français je me suis mise encore plus frénétiquement à écouter BBC WS. Il y a eu, mercredi et jeudi dernier des bombardements "de rétaliation" (je sais plus le nom en français), une réplique, donc. Total, 50 morts civils le mercredi, et 76 (!) le jeudi, que des femmes et des enfants. Donc j'écoutais la BBC et j'entends une interview (doublée en anglais) d'un commandant qui s'appelle Irastorza. Je me suis facilement rappellée du nom parce que c'est un patronyme bien connu en pays basque. Bref, le type (le commandant), demande pardon (ou plutôt, présente ses excuses) pour "cet incident".
Même pas regrettable l'incident, 126 morts civils, c'est exactement le nombre de morts d'Oradour. Chez nous, c'est un crime contre l'humanité. Chez les autres, c'est un incident... J'ai honte d'être française.

Ps :
hier soir, j'en avais marre de supporter mon ami R, et je lui dit "écoute, je vais aller boire un verre, mais j'ai pas envie que tu m'accompagnes". C'était dur de dire ça, mais j'y suis arrivée. Donc je l'ai laissé chez moi et je suis allée boire un verre au Bar au Clou, qui est juste dans mon quartier. J'y rencontre un ami, qui me fait éclater de rire.
Imaginez, je vais au bistrot, je me plonge dans le journal et ce pote vient à passer, qui ne vient jamais là. Je commence à lui raconter l'histoire du bar au clou (une ancienne cordonnerie) et lui, qui est un excellent imitateur, commence à sortir à toute la terrasse : oui, je vous présente Sophie, la fille naturelle d'Alain Decaux et de Laurence Bocolini (en imitant la voix d'Alain Decaux)...
Déjà, je rigole, et puis d'un coup il me fait "oh mais toi, tu as la voix plus nasale que ça" et il me fait une imitation de moi même tellement bien faite que j'éclate de rire. Le serveur m'avait amené des chips, et j'étais en train de les manger et mon ami me dit "c'est pas paske je te fais rire qu'il faut me cracher dessus".

Laurence Bocolini :
Alors aujourd'hui les jeux olympiques sont finis, mais on ne parle plus que de Laurence Ferrari sur France Info, ce soir elle va présenter le JT de la une. On dirait que c'est important. Cette nana, dont on avait annoncé le mariage avec le président avant qu'il ne se décide soudainement pour Carla Bruni, est (était) présentatrice sur Canal Plus.
Bref l'autre jour j'étais chez un pote qui a la télé et il zappait sur toutes les chaines. D'un coup, je vois Olivier Besancenot interviewé par Laurence Ferrari. J'y dis (à mon pote pas à OB) : Arrête arrête je veux regarder !
Donc Laurence Ferrari pose une ou deux questions sans grand intérêt à Besancenot et tout d'un coup elle lui dit 
 - Olivier Besancenot, envisagez vous, dans un futur proche, de vous présenter un jour aux élections présidentielles ?
OB (un peu surpris) : Mais, vous savez, madame Ferrari, j'ai déjà été deux fois candidat !
Elle lui répond (visiblement embarassée) : oui, mais alors autrement...
J'ai pas pu voir la suite parce que mon collègue zappait. Comme disent les amis " oh, Sophie, tu nous fais chier avec ta politique", n'empêche qu'une journaliste à la tête d'un des plus grands JT du pays qui n'est pas capable de connaître les candidats à la dernière élection présidentielle, c'est surprenant (euphémisme).

En vrac :
Je garde en mémoire la phrase de Chivardi : "Quand mon grand père est arrivé en France, il n'avait pas de papiers, et je suis prêt à parier que le grand père de Sarkozy non plus "...
Le (les) mien(s) non plus.

PS : euh pardon pour les premiers lecteurs de cet article, j'avais écris Laurence Boccolini à la place de Laurence Férrari. C'est mon pote FL qui m'a averti. Il va de soit que Laurence Boccolini est une grosse plutôt laide qui officie dans des jeux télévisés alors que Laurence Ferrari est une blonde très mince qui officie dans le lit du président. Toutes mes excuses. J'ai pas la télé. Je la regarde que de temps en temps. En outre, tous ces noms italiens (Ferrari, Boccolini, Raggazoni, et j'en passe) me rappellent plus des souvenirs d'enfance avec ma grand mère (d'origine italienne) que des souvenir de petit écran que je n'ai pas.



Tag(s) : #démocratie

Partager cet article