Wall Street expliqué aux idiots

Si vous disposez d’1 euro que vous investissez intelligemment, vous pourriez bien en obtenir 2. Cependant, si vous disposez d’1 euro, que vous empruntez 1 autre euro et que vous investissez ces 2 euros, votre profit sera de 4 euros... Et même en remboursant cet euro emprunté, votre profit aura quand même doublé ! C’est ce que l’on appelle l’effet de levier.

Admettons à présent que vous disposiez de 30 milliards d’euros en cash et en valeurs diverses que vous mettez en avant afin de convaincre d’autres de vous prêter 1 000 milliards d’euros. Somme qui vous permet de générer des dizaines de milliards d’euros de profits par an pendant des années, sommes destinées d’une part à payer des bonus colossaux et d’autre part à être réinjectées sous forme de crédits accordés aux PME, aux propriétaires de biens immobiliers et aux petits investisseurs.
Ceci est également l’effet de levier, mais façon Wall Street.

Mais que se passera-t-il si vous investissez mal votre argent, si votre placement de 2 euros perd la moitié de sa valeur ? Vous devrez quand même rembourser 1 euro à votre créancier et serez ainsi ruiné ! Multipliez ceci à l’échelle de Wall Street et vous obtiendrez une bonne crise du crédit...

Ceci vous paraît trop simple, voire enfantin ? C’est pourtant de cette mécanique basique dont ont usé et abusé les banquiers de Wall Street. Vous savez : ceux qui ont eu leur heure de vérité hier.

Pourtant, ils disposaient de modèles complexes qui leur prédisaient que leurs investissements ne pouvaient en aucun cas perdre la moitié de leur valeur. Vous savez : les mêmes modèles qui n’avaient pas non plus prévu le krach immobilier...

Pourquoi étaient-ils autorisés à emprunter des montants 30 fois supérieurs à leurs actifs ?

Parce qu’ils se prêtaient les uns aux autres ;

Parce qu’ils étaient persuadés avoir inventé des techniques leur permettant de réduire les risques inhérents au levier ;

Parce qu’ils étaient gourmands ;

Parce que personne ne pouvait les arrêter.

retrouvez d'autres articles de cet auteur sur http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44511
Tag(s) : #économie

Partager cet article